top of page

Au revoir mon île



Lorsqu'il m'a fallu, à 19 ans, quitter mon île pour me rendre en métropole, c'est sur le bateau Jean Laborde que j'ai dû faire cette traversée de 25 jours aussi belle par les découvertes (océan indien et les poissons, mer rouge et les couchers de soleil, canal de suez avec ses marchands entourant le bateau de leurs barques chargées de produits aux senteurs orientales) que difficile par les conditions de voyage (toujours à l'avant du bateau car la couchette qui m'était affectée au plus profond du navire n'aurait pu supporter mes maux de ventre et d'estomac).


J'avais toujours sur moi une carte postale, un blason en tissu et deux découpes d'un journal qui réchauffaient ma solitude et asséchaient mes larmes.


Lorsque j'ai reçu ma première affectation militaire à l'EMT (école militaire des transmissions) d'Air de France à Alger, je me suis acheté un album de photos et sur la première page, j'ai disposé mes " compagnons de voyage ", sorte d'au revoir à mon île.

21 vues0 commentaire

Comments


Mes actualités

Quelques moments, idées et créations à vous partager

bottom of page